CAN 2010 AngolaLa nouvelle a surpris hier, mais le bus de l’Équipe Nationale du Togo a été pris dans les filets d’un guet-apens mené par des rebelles qui demandent l’indépendance d’une partie de l’Angola .

Alors que cette Coupe d’Afrique des Nations 2010 devait être vécue comme une fête pour l’ensemble du continent africain à 6 mois de la Coupe du Monde en Afrique du Sud, l’évènement fait tâche pour le continent entier. De nombreuses sélections nationales souhaitent déjà quitter le pays. Cette compétition aura-t-elle finalement lieu ?

La sélection togolaise prise au piège

Alors que les éperviers togolais passaient hier la frontière angolaise pour se rendre sur leur lieu de villégiature en Angola où ils devaient résider pendant la Coupe d’Afrique des Nations 2010, leur bus a été la cible d’une attaque armée d’un groupe rebelle dans le Nord du pays.

Le dernier bilan de cette attaque relayée en début d’après midi serait de 3 morts (le chauffeur, l’entraineur adjoint et un attaché de presse) et 2 joueurs se trouvent toujours dans un état critique (Serge Akakpo et Kodjovi Obilalé).

La CAN 2010 aura-t-elle lieu ?

Selon les organisateurs de la compétition, il n’y a pas à annuler cette compétition majeure du continent africain. Ah bon ? Il existe une équipe, celle du Togo en l’occurrence, qui est touchée psychologiquement et physiquement pour certains de ses joueurs et la compétition pourrait se jouer en oubliant ce qui s’est passé ce vendredi 8 Janvier 2010 malgré les menaces réelles de nouvelle attaque sur des matchs prévus dans la région ?

Le Togo décide de quitter la compétition

Les organisateurs ne souhaitant pas toucher à leur compétition, le salut viendra peut-être des sélections nationales qui décideront ou non de quitter l’Angola.

Selon Football365, l’équipe nationale du Togo serait en train d’attendre un avion et aurait d’ores et déjà déclaré forfait. Quoi de plus normal me direz vous ! Cette équipe touchée dans sa chair et dans son sang pouvait elle avoir la tête à jouer des matchs de football après ce drame ?

D’autres équipes vont suivre ?

Par solidarité, certains grands joueurs africains comme Didier Drogba ou Samuel Etoo ne souhaitent plus disputer la compétition dans ce climat malsain ambiant.

Pour le moment, la Côte d’Ivoire, le Cameroun et le Ghana sont les seules équipes à avoir manifester leur envie de rentrer au pays. Il fait nul doute que de grandes discussions en coulisses ont actuellement lieu et nous en saurons certainement plus demain puisque les premiers matchs sont programmés. Mais a-t-on encore la tête au football après de tels actes ?

Emplacement publicité vide (#3)!