Uefa Euro 2016L’information est tombée en provenance du siège de l’UEFA peu après 13:00, la France sera le pays hôte qui aura en charge d’organiser l’Euro 2016 de Football.

Avec 7 voix en sa faveur contre 6 pour la candidature turque, le score a été serré mais est tout bénéfique pour le football français, notamment pour l’ensemble des clubs professionnels de l’Hexagone qui attendaient cette officialisation pour débuter la construction ou la rénovation de leurs enceintes sportives.

Ce que doit changer cette organisation de l’Euro 2016

Depuis des années, l’ensemble des présidents de clubs professionnels avaient en tête la construction ou la rénovation de leur stade afin de rivaliser avec leurs homologues allemands et britanniques.

Le Fait que la France soit désignée officiellement comme organisatrice de cet Euro 2016 permettra dans les prochains mois à l’ensemble des clubs de déposer leur permis de construire et obtenir quelques deniers publics non négligeables, même si ceux-ci ne représentent que 40% du budget total du programme français.

Pendant 6 ans, nous aurons le droit, en tant que supporter, à avoir des tribunes fermées au public et une diminution de la fréquentation de certaines enceintes, mais si nous y trouvons enfin de véritables lieux de vie, nous pouvons certainement attendre les livraisons définitives de nos stades flambant neufs.

Quels stades pour cet Euro 2016 ?

12 villes se sont portées candidates à ce jour mais seulement 8 seront retenues pour accueillir. Qui seront ces 8 stades parmi ceux ci ?

  • Stade de France à Saint-Denis (80.000 places),
  • Stade Vélodrome à Marseille (70.000 places),
  • OL Land à Lyon (60.000 places),
  • Parc des Princes à Paris (45.000 places),
  • Grand Stade à Lille (50.000 places),
  • Stade Félix Bollaërt à Lens (50.000 places),
  • Stade Geoffroy Guichard à Saint-Etienne (45.000 places),
  • Grand Stade à Nice (45.000 places),
  • Eurostadium à Strasbourg (45.000 places),
  • Stadium municipal à Toulouse (40.000 places),
  • Grand Stade à Bordeaux (50.000 places),
  • Stade Marcel Picot à Nancy (35.000 places).

La balle est désormais dans les mains des dirigeants de la Fédération française de football afin de choisir les 9 heureux lauréats.