Raymond Domenech - Lassana DiarraDepuis le début du stage de l’équipe de France à Tignes, Lassana Diarra, le joueur du Réal de Madrid avait selon le staff des difficultés à s’adapter à l’altitude.

Après quelques exemptions de séances, une longue discussion avec Raymond Domenech et des bilans plus approfondis dans un hôpital de la vallée, le sélectionneur a tranché, en décidant d’écarter un titulaire indiscutable à ses yeux.

Privé de son milieu défensif titulaire, Raymond Domenech n’a pour le moment appelé personne en renfort pour pallier à cette éviction de dernière minute.

Quelles solutions pour Raymond Domenech ?

Les règlements FIFA sont assez clairs, s’il doit y avoir un remplacement d’un joueur avant le 1er Juin, celui-ci doit faire partie de la liste des 30 Bleus. Dans cette liste, le seul joueur susceptible de remplacer Lassana Diarra est le jeune rennais Yann M’vila, qui s’est déjà dit prêt à prendre le premier avion pour rejoindre Tignes.

Conscient qu’un problème de ce genre pouvait intervenir, Raymond Domenech avait stipulé qu’il pourrait le cas échéant, rappeler un joueur ne figurant pas sur la liste des 30 après le 1er Juin. Qui serait ce joueur mystère ?

Quelles véritables solutions pour les Bleus ?

Différentes solutions existent et c’est désormais à Raymond Domenech de trancher :

  1. Garder le groupe actuel de 23
  2. Les incertitudes planant sur le mollet de William Gallas ont imposé au sélectionneur de composer un groupe de 24 à Tignes. Ce joueur qui doit normalement être Marc Planus ou Sébastien Squillacci sait d’ores et déjà qu’il ne sera du voyage en Afrique du Sud que si Gallas venait à déclarer forfait.

    Le groupe ainsi ramené à 23, le sélectionneur, afin d’éviter qu’un nouvel élément rejoigne le groupe pourrait emmener dans ses bagages cet exclu potentiel.

  3. Revoir son dispositif tactique
  4. Les qualifications pour ce mondial ont été catastrophiques et le jeu prôné par Raymond Domenech est ennuyeux. Le fait qu’il ne puisse mettre sur un terrain deux milieux défensifs de métier imposerait alors une réorganisation tactique avec un Gourcuff qui jouerait plus bas avec un Ribéry en numéro 10.

    Ce dispositif peut être intéressant si la sentinelle, placée devant la défense fait correctement son travail.

  5. Convoquer Yann M’vila
  6. Les règlements de la FIFA font de Yann M’vila un choix logique puisqu’il était présent dans cette liste élargie de 30 joueurs. Mais, le fait d’appeler un jeune de 19 ans pour pallier l’absence un titulaire est très peu probable.

  7. Convoquer un milieu défensif après le 1er Juin

Ce choix est possible et ce ne serait pas le premier rebondissement dont nous avons le droit depuis que Raymond Domenech est à la tête de son Equipe de France. Qui serait alors ce joueur ? Patrick Vieira ? Claude Makélé ?

Encore beaucoup de questions et de doutes planent sur cette équipe de France à moins de 3 semaines de l’ouverture du Mondial sud-africain…