Coupe d'afrique des nations 2010Hier, les éperviers togolais souhaitaient quitter l’Angola où doit se dérouler à partir d’aujourd’hui les premiers matchs de cette prestigieuse compétition africaine qu’est la Coupe d’Afrique des Nations.

Alors q’un départ du Togo de cette CAN 2010 semblait acquis comme je le signalais dans mon billet d’hier, de nouveaux éléments nous sont en ce dimanche matin parvenus. Les Togolais souhaitent honorer leurs camarades décédés et/ou blessés en participant à la compétition. Quelles raisons motivent cette sélection nationale à continuer l’aventure ?

La nuit porte conseil chez les Togolais

Il ne faisait aucun doute hier soir que les Eperviers Togolais avaient décédé unanimement de quitter cette CAN 2010 face à la tragédie à laquelle ils avaient été confrontés vendredi après midi à Cabinda.

Emmanuel Adebayor en tête avait fait part de son envie de quitter le pays et de rejoindre son club de Manchester City. Aujourd’hui, le joueur a un discours beaucoup plus posé vis à vis de la situation et souhaite que son équipe défende les couleurs du Togo en hommage aux disparus et aux blessés. Qu’a-t-il bien pu se passer cette nuit pour qu’un tel revirement de situation apparaisse ?

Une histoire de gros sous africains

Le gouvernement du Togo a demandé à sa sélection nationale de rentrer au pays mais les joueurs souhaitent défendre leurs chances dans cette CAN 2010.
Hier soir, je vous parlais de tractations qui devaient se dérouler entre la Confédération Africaine de Football (CAF) et différents participants afin de les rassurer sur le bon déroulement de la compétition.

Le discours de la CAF a certainement été assez dissuasif pour les joueurs togolais de quitter la compétition. En effet, selon les règlements de l’organisateur, les forfaits sont sanctionnés d’amendes et d’interdiction de participation du pays concerné pour les 2 prochaines éditions de la CAN sauf cas de force majeure.

Le cas togolais ne serait-il pas un cas de force majeure aux yeux des organisateurs ?

Jouera – Jouera pas : le débat est lancé

Pendant l’écriture de ce billet, un nouveau volte face intervient et Emmanuel Adebayor a décidé de suivre l’avis émis par le gouvernement togolais.

Comme nous ne sommes plus à un retournement de situation près, on attendra que les joueurs togolais soient dans l’avion du retour ou sur la pelouse lors de leur premier match pour savoir s’ils sont forfaits ou non.

Le match d’ouverture du 10 Janvier 2010

Si le sport doit reprendre ses droits, il est en effet prévu le match d’ouverture ce soir à 20:00 entre le pays organisateur, l’Angola et le Mali de Seydou Keita.

Quel sera l’état d’esprit des équipes au moment de leur entrée sur le terrain. Le football reprendra-t-il ses droits ?

Emplacement publicité vide (#3)!