Roselyne Bachelot Roselyne Bachelot, notre ministre de la Santé a décidé de revendre un grand nombre de vaccins contre la Grippe A.

Face à une pandémie qui n’est pas celle qui avait été prévue, Roselyne Bachelot avait acheté cet été plus de 94 millions de vaccins antigrippe A. Notre chère Roselyne avait vu trop grand une fois de plus.

5 millions de personnes vaccinés seulement

Cette grippe A devait être le fléau de ce début d’hiver et le ministère de la Santé nous avait prévenu : « il faut se faire vacciner pour éviter d’attraper le virus« .

Face aux campagnes de publicité menées aussi bien à la télévision qu’à la radio, 5 millions de personnes seulement ont décidé de suivre le discours alarmiste de notre ministre de la santé et de courir dans un centre de vaccination prévu à cet effet.

Pourquoi avoir acheté 94 millions de doses cet été ?

Alors que le dernier référencement porte la population française à environ 65 millions d’individus, l’Agence européenne de la santé (Emea) avait d’abord prévu 2 injections pour que le vaccin nous prémunisse du virus H1N1. Cette même agence est revenue sur ses dires en Novembre en signalant qu’une seule injection suffisait. En Novembre, nous avions alors déjà plus de 30 millions de doses en trop.

Roselyne se débarrasse des doses avant leur date limite d’injection

Face au tollé des médecins sur l’utilité réelle de cette vaccination et en bonne pharmacienne de formation, Roselyne la Gaffe décide une fois de plus de se dépatouiller de cette histoire avant que son stock soit invendable.

Après avoir donné gracieusement 9,4 millions de doses à l’OMS pour les pays les plus démunis, vendu 300.000 doses au Qatar et 2 millions de doses à l’Egypte, il reste encore plus de 77 millions de doses disponibles.

Si vous avez des amis qui souhaitent aider Roselyne, n’hésitez pas à lui proposer vos idées pour que le stock disparaisse le plus rapidement possible avant que la date limite d’injection arrive à son terme.

Emplacement publicité vide (#3)!