vuvuzela sud africain En Europe, les supporters encouragent les équipes soit en chantant, soit en frappant dans leurs mains. En Afrique du Sud, ils se servent du Vuvuzela qui est une sorte de trompette qui a pour but de faire du bruit et d’envoyer au minimum 120 décibels dans les oreilles de votre voisin.

Rien de bien méchant me direz vous mais lorsque l’on souhaite regarder un match de football, ça en devient vite stressant au bout de quelques minutes.

Le vuvuzela : une trompette qui fait du bruit

Cette corne a pour unique vocation de faire du bruit et si possible beaucoup de bruit. Malgré que le son ne soit pas très joli, un peu d’ambiance apparaît dans ces stades sud africains qui en manquent cruellement.

Malheureusement, ce côté festif typiquement « zoulou » pose de nombreux problèmes :

  • Impossibilité d’entendre l’entraineur
  • Impossibilité d’entendre les coups de sifflet de l’arbitre
  • Impossibilité de regarder d’une façon posée le match
  • Bourdonnement des oreilles une heure après le match
  • Ce bruit dure 90 minutes non stop

En France, on connaissait déjà les fameuses trompettes du R.C.Lens et à partir de la saison prochaine, les responsables du merchandising de nos clubs de football surferont une nouvelle fois sur cette mode venue d’Afrique pour proposer à tous les Footix qui remplissent nos stades la panoplie complète du parfait mastre sponsorisé par la FIFA.

Roselyne Bachelot et Rama Yade n’interdiront pas le Vuvuzela dans les stades français

La ministre de la Santé et la ministre des Sports, trop occupées à éradiquer le hooliganisme au Parc des Princes auront certainement la bonne idée de proposer un stock de Vuvuzela invendus à Robin Le Proux, président du PSG, pour que les Tribunes Auteuil et Boulogne redeviennent festives.

Pendant ce temps là, l’ensemble des personnes qui se rendront au stade chaque semaine iront voir leur ORL pour des troubles auditifs qui coûteront encore très chers aux contribuables français.

Et La France dans cette Coupe du Monde ?

La France a été comme à son habitude, navrante et en manque cruelle d’inspiration. Sans réelle capacité à accélérer et à jouer en véritable équipe, elle se contentera ce soir du point du match nul qui ne rassure personne.